Ratti et les différentes techniques d’impression sur tissu : qualité, tradition et innovation

La culture et la spécialisation des artisans locaux, en termes de techniques d’impression, représentent le trait distinctif le plus authentique de la qualité et du style de Ratti. Ces éléments ont permis à l’entreprise de devenir, dès le début, l’un des principaux producteurs mondiaux de tissus imprimés pour l’habillement, les cravates, les chemises, les tenues de plage et l’ameublement.

Chez Ratti, les techniques d’impression sur tissu sont la synthèse entre héritage et innovation, ainsi qu’entre maîtrise et dévouement, permettant au Groupe de résister à l’épreuve du temps : des générations de travailleurs passionnés spécialisés dans cet art, ainsi que dans la connaissance des différentes fibres naturelles, des fibres composées jusqu’aux plus innovantes.

Ratti gère et contrôle le cycle de production tout entier : de l’idée créative qui se développe autour d’un dessin, à la conception du tissu jusqu’à la phase de l’ennoblissement, l’entreprise dispose de plusieurs départements dédiés à l’impression sur tissu. Toutes les techniques sont utilisées ici, des plus traditionnelles aux plus avancées.

L’impression sur tissu, les couleurs et les colorants

A la base de chaque processus de teinture ou technique d’impression chez Ratti, un lien solide est créé entre la fibre textile et le colorant. Dans le détail : dans la teinture par épuisement, la couleur passe de la solution à la fibre, où elle se diffuse. Dans l’impression, en revanche, le colorant est appliqué mécaniquement aux endroits à colorer. En bref, la couleur est appliquée comme s’il s’agissait d’une impression éditoriale normale ou d’une illustration.

Parmi les techniques d’impression sur tissu utilisées chez Ratti, l’impression directe est la plus simple, c’est-à-dire que la couleur est appliquée uniquement sur les zones du tissu où l’on souhaite obtenir le dessin et qu’elle est fixée ultérieurement.

En général, le colorant est appliqué à partir d’une solution aqueuse concentrée qui est épaissie avec des amidons ou des colles spéciales, jusqu’à ce qu’elle atteigne la consistance d’un fluide plus ou moins dense appelé pâte d’impression. Cette pâte est utilisée pour étaler l’ensemble du tissu selon un motif prédéfini, dicté par le dessin. Les épaississants de la pâte d’impression ont pour fonction d’augmenter la viscosité mais pas celle de coller la couleur sur la fibre, à tel point qu’ils sont éliminés lors de la phase de lavage du tissu. En cas d’impression numérique directe, le colorant prend un aspect plus liquide, semblable à une encre qui est imprimée sur le tissu par un jet de couleur.

La technique d’impression par corrosion part d’un tissu déjà teint de manière uniforme. Le colorant est ensuite éliminé (corrodé) en l’attaquant chimiquement. En supposant que le tissu soit teint dans une couleur sombre, le motif d’impression sera visible dans une teinte plus claire sur un fond uniforme. Dans ce cas, la pâte d’impression ne contiendra que des agents oxydants ou réducteurs ; si, au contraire, la pâte contient des colorants résistants aux traitements chimiques, l’on obtiendra simplement des motifs colorés.

La technique d’impression par réserve part d’une pâte contenant une cire ou une résine en mesure d’imperméabiliser (temporairement) le tissu, en imprimant le motif en négatif. Le tissu est uniformément teint ou imprimé avec les colorants prévus et, immédiatement après la fixation, l’agent de réserve est éliminé. La couleur dans les zones « réservées » n’est pas fixée et celles-ci conservent leur couleur d’origine.

La dernière technique d’impression sur tissu utilisée par Ratti est l’impression par transfert. Cette procédure consiste à déposer une pâte sur un « moyen de transport » (Ratti utilise un papier spécial) puis, à l’aide d’une calandre chaude, à la transférer sur le tissu. Il s’agit d’une technique d’impression qui utilise le procédé de la sublimation, c’est-à-dire que le colorant est transformé en un gaz qui pénètre dans la fibre. Cette technique est généralement utilisée sur les tissus en polyester.

Toutes ces techniques d’impression sont réalisées au moyen de différentes technologies, parmi lesquelles l’impression traditionnelle sur table, à la main, sur chariot ou rotative, et l’impression numérique à jet d’encre.

L’excellence atteinte dans le monde de l’impression sur tissu par Ratti est le résultat d’un travail constant ainsi que d’une manière d’être et de penser. Pour ces raisons, l’entreprise continue de croire et d’investir à la fois dans l’impression traditionnelle et dans ses expressions techniques les plus innovantes.